Pierre-Jean ROCHE

Après des années d'errance équestres j'ai eu la chance de rencontrer un vrai maître Christian Forlini.

Chez lui  j’ai fait ma formation au BE en 86/87 à Carnoux en Provence. Plus tard, à sa demande, suis venu y enseigner : merci encore, Christian, de m’avoir aidé dans un moment difficile.

Chez lui j'ai pris conscience que mon niveau équestre n’était pas parfait et qu’il ne le serait jamais.

j'ai compris que chaque cheval est différent,  que comme les humains il peut être droitier ou gaucher...

que l’équilibre du cheval se gère par un travail de l’arrière main et non du « bout de devant »…

que l’équitation demande un effort et une remise en question permanente de son savoir, que le jour où l’on sait tout il n’y plus de raison de continuer.

que toutes les équitations sont respectables

la modestie, Il suffit de regarder son profil Facebook : son image de fond c’est lui en gardian lorsqu’il travaillait en Camargue avec un bâton alors qu’il n’avait pas droit au trident réservé aux "vrais " gardians.


Randonnées

ATE J'ai créé ce pourquoi j'avais quitté mon ancien métier Natif de Forcalquier enseignant d'équitation BEES et cadre de tourisme équestre, pendant plus de vingt ans dont cinq avec un tour-operator allemand, j'ai organisé  et encadré des randonnées, promenades et stages en divers lieux de Provence et tout particulièrement en ce Pays de Forcalquier où je suis né : c’était  "Les Chevauchées du Soleil",

Hors des sentiers battus et balisés. Avec un esprit nomade, un camion et mon piquet de chevaux je faisais découvrir en profondeur ce pays où sont  toutes mes racines, favorisant les rencontres entre les cavaliers et les gens de ce pays secret dont les portes ne sont pas forcément ouvertes à tous.  


Vidéos "d'époque"

Il y a plus de trente ans : à Chasseou et dans le Calavon.

Tourné par FR3 : La Ruée vers l'air. Il y a une vingtaine d'années


Le retour au cheval.

A la retraite depuis plus de huit ans, je ne possédais plus de chevaux et j'avais cessé toute activité équestre. Depuis la mort de Fanny, j'avais peu d'envie de recommencer.

Pourtant, au printemps 2020 j'ai racheté des chevaux, je les monte régulièrement et, pour mon plus grand bonheur, je les vois progresser chaque jour. J’ai beaucoup plus de temps pour m'occuper de chacun que lorsque j'avais plus de quinze chevaux et mulets  à gérer.

Création de parcours

Le gîte "Les Roche" est au sein d'une propriété de plus de 12 hectares non cultivés, très sauvages. Je crée sur ces lieux plusieurs parcours avec de nombreux obstacles d'extérieur, des franchissements de difficultés variées et parfois innovants. Une grande partie est dans l'esprit MTHA. 
Je  les teste avec mes chevaux montés seuls ou en dextre et j'adapte les obstacles et ateliers en fonction des difficultés que je rencontre.

 

 Ces parcours sont ouverts aux cavaliers propriétaires qui souhaitent s’y entraîner, aux enseignants pour y faire des stages avec leurs élèves.

Equitation "dehors"

 Avec une bonne connaissance de la région je peux conseiller les cavaliers dans le choix de promenades plus ou moins longues pour découvrir les plus beaux lieux ou aller randonner, bivouaquer dans le Pays de Forcalquier, la Montagne de Lure, le Luberon. 

Pour les cavaliers "urbains" qui souhaitent découvrir l'extérieur, je peux mettre à disposition des selles et du matériel adaptés.

Il m’est possible d’organiser, sur demande, des stages, des randonnées… 

Je peux les accompagner avec ou sans cheval(aux) de bât..  (Me contacter)

Réponse

J'avais répondu à une intervention sur un de mes posts Face book avec l'image ci-contre que je voulais humoristique mais qui n'avait pas été comprise comme telle.

Cette incompréhension m'a amené à une réflexion sur ce qu'est "ma façon" de pratiquer et enseigner l'équitation d'extérieur.

La bonne façon : c'est celle qui permet au cavalier d'obtenir de son cheval de passer en confiance, sans conflit partout où il le désire.

La mauvaise façon : celle qui n'y parvient pas.

Ma façon : c'est essayer de comprendre ce que le cavalier veut obtenir de son cheval, de l'aider à y parvenir et de résoudre les problèmes au cas par cas en me servant essentiellement de mon expérience ceci sans me plier aux dogmes de telle ou telle "école".

Chaque difficulté rencontrée est pour moi une occasion de progresser dans mon enseignement, de créer des réponses plus précises, parfois innovantes aux problèmes rencontrés.

J'ajoute que chaque cheval, chaque cavalier m'apprend et me fait progresser encore.

Mes chevaux

Souvenirs, souvenirs...

Antarès, et l'inoubliable Fanny .

 

Qui se souvient de Gypsie, Polka, Sarah, Perle, Esperanza, Rebelle... ?

Et aujourd'hui : Salvador, Flamme, Zafiro, Sonador

 

Nous écrire :  pj@les-roche.com

 

Tél : 04 92 75 13 74

Port : 06 73 38 84 80

Chéques-Vacances acceptés