Equitation éthologique

Depuis mon retour dans le monde du cheval je vois que les choses ont beaucoup évolué. 

La mode est à l'éthologie, malgré mon âge j'aime être au goût du jour. Je suis donc allé sur Facebook où j'ai tapé "Equitation éthologique".

J'ai découvert que l'on pouvait débourrer huit chevaux entiers et sauvages en moins de 5 jours. Et beaucoup d'autres choses absolument passionnantes : ces vidéos que j'ai trouvées (entr'autres).

J'aurais aimé taper  "Je n'aime pas" mais je me serais trouvé dans une minorité de moins de 5%, je me suis donc abstenu pour ne pas me faire gronder.

 

Il y a des années on m'avait appris que l'équitation  consistait à se déplacer : sur le dos d'un cheval, à respecter au mieux sa locomotion, à travailler dans le mouvement en avant, avec un minimum de contraintes pour le cheval et le moins possible de mouvements du cavalier.

Apparement tout ça a changé.

Ce que j'avais compris par moi-même avec le temps c'est que l'équitation est surtout une école de l'effort, que rien ne s'obtient sans travail, transpiration et remise en question permanente de son "savoir". (De toutes les façons les chevaux s'en chargent.)

Mon choix sera donc de rester à cette façon plus ancienne.

J'ajoute : mon bonheur est de faire celà en extérieur.

 

Je vais donc me priver des joies de l'éthologie, tant pis pour moi.

Myriam Baran

L'approche de l'éthologie par Myriam Baran, en conclusion de cette magnifique vidéo de l'ENE, est tout à fait conforme à ce que j'aurais appelé comme elle "bon sens équestre".

A partir de la minute 40 (entre autres.).

Je la remercie d'avoir remis en question un de mes préjugés.

Nous écrire :  pj@les-roche.com

 

Tél : 04 92 75 13 74

Port : 06 73 38 84 80

Chéques-Vacances acceptés